Ardente Chevauchée ....

Texte de LUCYE RAYE.

Images internet !

Et cette photo cadeau de Coco!

          Ardente Chevauchée ....
        

Le soleil est au plus haut
          Le ciel se fleurit de  joyaux
                Nos  bras dénudés
                     S'ouvrent : c'est l'été !

   

Dans les plaines ombragées
         Nous nous animons de baisers
               Devant les chevaux reposés!

           

  Ils ont des fières allures
     Hennissent de cette  chevauchée pure !
            C'est notre loisir préféré
                    Durant ses vacances d'été !

                

Notre  plaisir à deux
    Galoper sur les monts même pluvieux
          Se délester de nos envies amoureux
                Dans un abri loin des regards envieux !

               

Car les orages sont capricieux
       Des crachins  nous surprennent sur des lieux:
             Que nous connaissons ce secret  des Dieux !
 
Et nos corps se réchauffent et se chevauchent dans le foin
                          Même la bergère du coin
                                 Rentre ses moutons
                                     Et nous nous éclatons !

                        

                                      Sur ce continent
A des milliers de kilomètres de mon océan
                Les monts de neiges éternelles
                       Abritent des granges fraternelles !

 

Des feux ardents sur l'âtre  crépitent nos cœurs
                     Nos bêtes  et nos ardeurs
                        Se sont calmées sur cette hauteur
                           Nos frissons et nos désirs épuisés de bonheur .

 

Après le tonnerre ,les nuages rougeoyants
             Avec le soleil couchant
                  Nous redescendons dans notre pittoresque comté
                       Après cette belle randonnée.

 

Mais nos plaisirs ne sont pas rassasiés
              En  petite tenue d'été
                      Transparente à souhait
                         Le clair de lune  en reflet
                           Nous  donne des envies amourachées .

       

Nous nous aimerons
              Toute la saison ....
                     Les colchiques dans les prés
                         Auront le temps de s'effeuiller.

      

Les feuilles des platanes jauniront
                       Encore nous jouirons
                            Car la ronde des saisons
                                  N'éteindra  pas notre   brûlante passion!
                       

C'est un charbon ardent
         Qui s'enflamme de nos doigts se frôlant,
                          A la moindre étincelle
                              Nous sommes au septième ciel !

Message reçu ....La chevauchée est splendide.


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Thierry Titiyab Malet (jeudi, 02 juin 2016 07:18)

    Chevauchée de l'été !

    Encore un texte emprunté à l'amour
    Il est magnifiquement bien menée!
    On peut s'imaginer être un des cavaliers

    Une belle chevauchée à travers monts et merveilles!
    Je ressens même le souffle de ces chevaux haletants
    Fatigués par cette folle course sous les feuillus ardents

    Voilà des heures que nous sommes partis droits devant
    Le sous-bois est encore frais en cette saison, sous-vents
    Nous atteignons une clairière et arrêtons nos montures


    Bonne journée à toi poétesse.

  • #2

    Coco ijahman (jeudi, 02 juin 2016 07:43)

    Waouh un très beau voyage une très belle aventure Lucie ce poème est sublime et fait rêver ! Merciii et bravos ❤☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆☆