CASSURES !

Texte de LUCYE RAYE.(Solidarité )

Image internet retouchée !

                                  CASSURES !

 

Femme écriture

Des  blessures

Des cassures...

                                                            

                           Mes métaphores s'envolent à grande vitesse

                                        Je les aime pourtant dans l'ivresse !

 

L'horreur 

La fureur 

Dans la détresse !

 

                                                 Il n'y a plus d'horloge

                                             Enfermée dans les loges

 

Disparu le temps

C'est le néant

On s'interroge !

 

                                    Encore combien de morts ?

                                   C'est une destruction à tort !

 

Un deuil 

Sur le seuil 

Des familles en or !

                                                         Prôner le pardon

                                                  La guerre n'a plus de prénom

 

 Liberté de sortir 

 Egalité de mourir

 Fraternité : ils ont détruit  des noms !

 

                                                                     ILS .....N'est qu'un pronom

                                                                       Femme d'écriture dit NON !

 

A la peur du NOIR 

Bleu tous les soirs 

Blanc pour les enfants sur ce "pont ":

                                                                          ROUGE de sang 

                                                                          Plume tyrannise les assaillants  !

 

******COMMENTAIRE ...Très émouvant ce texte  il nous parle plus que jamais hélas merci pour ce partage

 

belle plume de la poésie!Karmanda

Photos de Coco !

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Thierry Titiyab Malet (vendredi, 15 juillet 2016 12:35)

    Alarmons nos lecteurs
    Mais tout en douceur!

    N'ignorons pas l'horreur
    Corrigeons nos erreurs

    Surtout soyons acteurs

  • #2

    Coco ijahman (vendredi, 15 juillet 2016 13:37)

    Merciii pour ce beau poème de solidarité Lucie le monde devient fou ...mais tant qu'il y a de l'Amour il ya encore de l espoir !

  • #3

    Evelyne (lundi, 18 juillet 2016 11:13)

    Nous ne pouvons que constater , écrire d'une plume qui pleure ....
    Nous devons alerter , crier notre indignation avec une plume acérée !