Bouclier !

Texte de LUCYE RAYE.

Image internet !

                                Bouclier !

                       

                                 "Je lève le voile" *

                      Dans le ciel avec ma toile 

           Pour donner de l'espoir  :ma plume s'engage

       Enchantée ,féerique  en bouclier de gage

          Redorer l'humanité d'un blason sans cage

                 Faire fuir ses hommes infestés de rage !

 

"Va où tu veux ,meurs où tu dois !"

                A adopter "cette  loi".

        La mort nous prend à l'improviste

Ne pas trop y penser :on est sur la liste...

 Cette maxime chère à mon père*

                 Qui a fait la guerre...

        Est revenu vivant bien en chair !

              Il a connu tous les fronts

Bombardements et abris sous les ponts 

                 Étés meurtriers 

              Et hivers enneigés....

        C'était le siècle dernier ....

          

    Et là dans nos années ...On peut mourir sur le marché

               Dans des cafés ,des boutiques bien achalandées...

                 Un jardin public avec  les fleurs bleues

                 Près d'un banc avec des amoureux :

                    "Va où tu veux...Meurs où tu dois !"

                          On ne nous donne pas le choix...

 

L'ennemi est invisible avec des armes exécrables

         Nous sommes devenus  vulnérables.....

 

       Ma plume reste neige éternelle car  de fer

                   Je suivrai les traces  de mon père

Avec des règles de conduite ,un mode de vie bien adapté...

               J'irai où le vent me mène  en bouclier

     Jusqu'à ce que "toutes ses cruautés " s'achèvent 

            Pour que nos enfants continuent le rêve :

                                    

                                  Vivre en paix 

Et mourir très âgée ....Mes encres vieillies et ancrées

Valseront :"Je vivrai et on vieillira ensemble"*...

              Car tous les humains se ressemblent !

 

****A redécouvrir .....21/07/2016 - Voile du ciel!

15/06/2016 - PAPA SOLDAT .

03/10/2015 - ANTICIPATION (2) ! (Nous vieillirons ensemble!)

 

 

Messages d'un ami poète aussi !****

*****Tu es géniale je lis tout et je te dis bravo c'est très beau !
****Magnifique Texte Lucie DE LUDOVIC

 

Commentaires  de Thierry****La plume vaut bien plus qu'un bouclier car elle se met en avant sans discours tandis que le bouclier se met en avant et attend des réactions! (bien trop souvent brutales !!) Bises et bonne soirée à vous mes amis terriens et si toutefois j'en avais en autres cieux, je les embrasserais au qui mieux-mieux !

 

****de Claudine **Très beau poème sur l'égalité dans la vie comme dans la mort mais avec un soupçon de regret sur l'ancienne génération qui, elle, ne vivait pas sur le qui-vive, les guerres étant résolues, la paix était revenue. Où est passée la paix ? Quel sera l'avenir ? Nous vivons dans l'incertitude, ce que vous, poétesse de talent, Lucie Mayot Crescence, décrivez si bien dans ce poème très réaliste ! Merci pour votre amitié et vos si beaux poèmes !

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Thierry Titiyab Malet (samedi, 23 juillet 2016 18:20)


    Vie actuelle !

    La vie n'est pas un ensemble mesuré
    Elle est tantôt guai, ou tantôt triste !
    Elle est aux aguets, tu es aux aboies
    On la contamine aussi, tant et si bien
    Que l'on oublie que l'on est que terrien
    Cela pourrait signifier que l'on est rien
    Rien n'en est, nous sommes bien vivants
    Vivant sur cette terre que l'on sait féconde
    à chaque seconde, nous sommes multipliés
    Ce n'est pas mathématique, mais bien calculé
    Nous sommes additionnés, ou bien si soustrait
    Ce n'est pas pour autant que l'on nous oublierait
    Certains triment pour que la paix vienne : allez!
    Vous pensez bien que les contraires viendront s'y mesurer
    Si le temps nous est conté, euh Compter! il nous reste l'ivraie
    à nous de nous en séparer!
    La terre est suffisamment ronde pour contenir les hommes
    Bien assez riche pour nous donner, paix, joies et abondance
    Pourquoi cracher dans la soupe comme on tue si inutilement
    Quand viendra cette seconde, que tu sois en paix ou ce tueur
    Tu n'auras pas eu le temps que tu seras déjà dans ses tréfonds
    Pauvreté, richesse, dureté, facilité : ce ne sont que des mots!
    Lutter pour quoi, lutter pour qui, se dire que si je tue j'aurai
    Tu n'auras rien de plus qu'une place dans le grand vide de l'espace
    Espace d'un moment, tu toi, nous vous, ils, nous n'avons pas de race
    Ce n'est qu'un mot inventé par des hommes et qui sont à l'origine des maux
    Nul n'a raison et c'est à tord qu'il se confond en ce besoin d'être qui tend à vouloir éliminer
    Pourquoi tuer, la vie s'en charge, pourquoi vivre, la mort a déjà signé un pacte avec elle !
    Nous sommes là un moment , vous êtes si las que vous voulez résumer la vie : pourquoi ?
    Si de défaut vous n'aviez aucune conviction tant à la douceur de la conception de la vie !
    Éliminez vous proprement : aucun Dieu ne vous a promis une pension ou une issue en un ailleurs
    Mes propos sont déplacés, mes phrases fallacieuses. Car selon vous les exterminations seraient en vie !!
    Bref
    Je ne suis rien de plus que ce que tu pourrais être.

    L'avis donne des idées, la vie t'aide à les concrétiser et si tu rêves c'est que le sommeil t'a gagné
    Si tu n'arrives plus à trouver ce sommeil, c'est que l'avis t'aura paralyser et te voilà bien handicapé

    En poète, j'aimerai m'endormir sur vos tracas et de la plume de mes rêves je les effacerai pour vous laisser une place sur le sentier de la sagesse. La sagesse «  ne pas penser, ne pas voir, ne pas singer, ne pas prendre la parole, ne pas s'imaginer, ne pas revoir, ne pas s'interroger »

    Thierry Titiyab Malet (le 23 juillet 2016)

  • #2

    Thierry Titiyab Malet (samedi, 23 juillet 2016 19:22)

    Merci à vous d'être : Présents ! Nous sommes un univers de complicité et sans vous je n'aurai aucune apparence ! Bises

  • #3

    Coco ijahman (samedi, 23 juillet 2016 20:55)

    Waouh waouh vos poèmes sont vraiment superbes un grand merciiii à vous deux Lucie et Thierry c est un bonheur !