Trêve .

Texte de LUCYE RAYE.

Image internet !

                              Trêve .

 

           Pleurs au dessus des toits

                          Malgré toi 

                         Malgré moi 

Larmes : des cloches se sont tues

       Un silence qui nous tue!

 

Des nuages rosés parsemés de pluie

Me saluent à l'arrivée de la nuit...

Et ma plume sanglote sans bruit!

 

                     Elle frémit.

        Elle pense à ses amis

                     Loin d'ici.

 

On ne sait jamais ce qui se passe

Dans ce monde rempli d'impasses!

               L'ennemi est tapi

         Il peut attaquer à midi 

                     Ou à minuit!

 

Les angélus ne carillonnent plus 

            Le tocsin n'existe plus ...

S'il y a danger ,c'est la lumière qui luit

Sur une fenêtre pour dire :Fuis!

 

              Personne n'est à l'abri...

Je veux rester insouciante dans ma poésie

                  C'est ma seule amie :

      Elle entend mon cœur gris...

 

Mais  les rayons du soleil au couchant  se sont éclipsés

                Le crépuscule est noir  et le vent s'en est allé

     Sur un océan où les vagues se mêlant à l'obscurité

Refusent   mes  appels !Les échos rougissent de cette nuitée !

 

                             Il fait sombre!

               Je ne suis qu'une ombre ...

        Je t'attends dans la pénombre

Viens !Viens !Il faut que je désencombre!

 

             Tu es mon seul allié

               Tu es mon  aimé :

                      C'est la trêve

Ne me laisse pas dans ce mauvais rêve 

               Sèche mes pleurs 

Avec tes baisers de bonheur !

 

Message et photo de Pascale H !

"Bonne nuit belle et grande dame bisous"!

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo ci dessous de Coco !

Écrire commentaire

Commentaires : 0