Œillade!

Texte de LUCYE RAYE.

Image internet .

                              Œillade!

 

Mes yeux s'ouvrent sur le monde

Nous pleurons sur des images immondes

                         Je te regarde...

Tu déballes ton âme vieillarde..

Mes larmes humidifient mes joues

Elles sont purifiées  : je reste debout !

 

Une œillade...Avec tendresse 

Oublier cette nostalgie de détresse !

     Tu me calmes de hardiesse 

Nous refrénons  ce qui est  impur,

 Ou tout ce qui est  contraire à la  morale pure !

 

Je te regarde ...Les souvenirs d'antan cueillis dans notre mémoire

               Ont resurgi avec toutes les actualités noires...

                         Qu'importe l'endroit de la terre 

                         Et après les périodes de guerre

                            La vie était bien meilleure:

        Nous gambadions dans nos plaines sans peur 

Des jeux inventés

Des cachettes pour s'aimer !

 

Là ,derrière une fenêtre virtuelle ...

                      Où est le réel?

Le mutisme est capturé par des pensées extrêmes

Je brise ce silence avec mon cœur de "j'aime" .

 

                         Je te regarde ...

                    Tu  me  regardes 

Mes sanglots se métamorphosent en rires

Tes phrases et tes   mots sont des flammes de sourires

Et soudain ,je t'imite...Mes poésies :des musiques

Nous les chantons en faisant mille mimiques ...

 

                             Je te regarde 

         Rien que pour moi :  je te garde ....

 

PHOTO DE COCO

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Coco ijahman (jeudi, 11 août 2016 15:55)

    Vraiment très beau émouvant nostalgique ce magnifique poème merciii notre poétesse