Ton ombre .

Texte de LUCYE RAYE.

Images internet (vues de CILAOS  :île de LA RÉUNION)

                                          Ton ombre .

 

J'aime me tenir en haut de cette vue merveilleuse

Quand l'hiver austral décline sur ma terre rieuse

Le ciel de nuages veloutés brouillent l'horizon

              L'alizé siffle et encercle les monts !

 

Et je ferme les yeux

Je nous vois tous les deux

Nos corps nus

Débrider l'absolu

Dans un tel ordre

Pour des terribles désordres !

 

     Nos fougues se conjuguent en une ardente étreinte 

             Et s’unissent en une flamme jamais éteinte...

 

          Le paysage de mon cirque s'allonge contre nous 

C'est une sieste avec le tintement des carillons très doux.

 

                   Je me tourne vers le clocher dominant

                      Je hume les parfums avec le vent

   Mon regard se barbouille de larmes de souvenirs

                              Ma peau bouille de désirs

 

Nos ardeurs à l'unisson gémissent dans le brouillard magnifique

Mon nouveau moi  m'accompagne vers des nouvelles contrées  bénéfiques !

Il faut que j'efface ton ombre inondée d'étoiles lumineuses

                   Car devant moi s'ouvre des années heureuses.

 

PHOTO DE COCO

 

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Coco ijahman (mercredi, 17 août 2016 21:29)

    Féerique et envoûtant ce poème j aimeeeeeeeeee beaucoup un grand merciiii Lucie !