GALOP D'ÉTÉ.

Texte de LUCYE RAYE.

Images internet .

                                     GALOP D'ÉTÉ.

 

                 Nous reprenons notre chevauchée 

                      Dans des lointaines contrées:

Des paysages à perdre de vue coupent notre souffle

Plaines et collines s'embrassent et s'essoufflent 

Avec les brises de l'été qui rafraîchissent la température!

                Nous galopons jusque  la saumure....

 

                           La sueur collée au front 

                                Nous nous arrêtons .

                  A la grange et grenier à graine:

Notre repère pour nous aimer à perdre haleine !

    Car même les chevaux réclament un repos:

     Ils partagent l'herbe fraîche de la prairie

        Paradent et gambadent par fantaisie.

 

            Nous  rions de leur festival d'amour...

                    Nous nous cachons à notre tour

La chaleur des animaux a fait fondre nos caresses

                Même le foin est devenu tendresse ...

Tard dans la nuit ,  ma jument   entend vibrer le bonheur 

    Elle agite les oreilles pour nous signaler l'heure !

 

                 Nous redescendons les collines

               En chantant nos chansons fines

                       La nuit est enchantée

                      Nous terminons à pied

                     Une partie du chemin

              Les lanières dans les mains

                                    Enlacés

                         Par nos baisers

                       Le ciel nous éclaire 

      Des astres brillants de lumière ...

     

                        La vie nous appartient...

                       Consolidons  notre lien ..

****A redécouvrir 02/06/2016 - Ardente Chevauchée ....

 PHOTO DE COCO

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Coco ijahman (mercredi, 24 août 2016 10:36)

    Quel bonheur un voyage poétique magnifique une évasion bienfaisante....merciii Lucie