ARTISTE SINGULIÈRE.

Texte de LUCYE RAYE.

Images internet !

                     ARTISTE SINGULIÈRE.

 

Je suis une artiste :

Que mes vers me hissent!

Allez toujours plus haut

Avec le vol des oiseaux !

 

Le monde se meurt

Les autres ne voient pas le malheur

Ils pâment de bonheur

Alors que beaucoup pleurent !

 

Le soleil me sourit

Donc la terre luit

Là -bas ou ici

Je suis artiste et je ris !

 

Les couleurs sont assombries

Par les guerres et les ennuis

L'artiste donne son avis

Sur les douleurs et sur la vie !

 

Mon art brille de rayons

J'emmêle mes crayons

Pour que tout soit bon 

Je délivre par mes chansons !

 

Artiste c'est  difficile

De manier les fils

De filer mes robes en tresses

Et chasser la détresse!

 

La valeur de mes œuvres de femme

Redorer l'humanité d'une belle âme

               Etre artiste singulière

Mes strophes de suspens de façon régulière...

 

Je suis une artiste modeste

Je lâche du leste

Des émotions  en abondance

Donner du bonheur dans ma danse !

 

Artiste particulière

Toute ma vie est singulière !

Je m'accroche aux arbres et aux lierres

Pour être éternelle et fière !

 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    dominique (dimanche, 16 octobre 2016 07:05)

    J.aime beaucoup ce texte.....ces paroles devraient parler au monde entier. Bravo Lucie.

  • #2

    Thierry Titiyab Malet (dimanche, 16 octobre 2016 08:59)

    Artistes d'ailleurs !

    Artiste
    Régulière
    Toutes tes
    Initiatives
    Sont
    Tellement
    Enrichissantes


    Artiste régulière !

    Dépeint nous un monde meilleur
    Que l'on puisse sur un ton railleur
    Rire de tout, rire de mille bonheurs
    Vivre enfin sur des vers de couleurs

    Artiste singulière !

    Dessine nous une vie d'ici ou d'ailleurs
    Des raisons d'être heureux et meilleurs
    Que l'on ne puisse laisser à nos erreurs
    Plus de place, et bien plus de valeurs !

    Artiste particulière !

    Écris nous l'amour, en fil de chaleur
    Aide nous à les combattre ces tireurs
    Devenus fous à cause de ces rumeurs
    Qui disent qu'on doit ; Oh malheur !
    À ces mots dits, sur un sol mineur

    Artiste séculière !

    Lève la brume qui couvre la terreur
    Elle se tapit dans l'ombre des peurs
    Ventile les bruits des vils tirailleurs
    En quête de richesses et d'horreur !


    …/…

    Thierry Titiyab Malet (le 16 octobre 2

  • #3

    Coco ijahman (lundi, 17 octobre 2016 20:18)

    Superbe vos poèmes Lucie et Thierry un grand bravo à vous deux