LA POÉSIE S'APPLAUDIT .....A LA FÊTE DE MON VILLAGE .

 2 Textes de LUCYE RAYE

Images internet .

LA POÉSIE S'APPLAUDIT .

Naître ...Vivre 

Se nourrir 

Respire

Le cœur bat  après les aperçus!

La poésie vit après être lue.

Elle joue à la ronde des saisons

Comme au printemps avec les bourgeons!

Timides

Ils grandissent  avides

Sont des feuilles verdies

Ornées de fleurs épanouies

Puis des fruits prêts à être cueillis

C'est un été abasourdi

Pour un automne rougi

L'arbre nu ...A ses pieds l'hiver blanchi

Un gel recouvre les amas de feuilles pleurantes!

C'est le  cycle du temps ...Mystérieux 

Silencieux

La muse ,toute la nature ...

A son rythme d'écriture

Enfin ,la poésie s'applaudit 

Elle revit ...

LUCYE RAYE 27 novembre 2016

 

A LA FÊTE DE MON VILLAGE .

Je suis dans cette fête

La musique me tourne la tête :

 

Le soleil inonde les stands et les parasols

Tout est translucide jusqu'au sol !

Je me glisse dans la foule dans la danse

Qui se déhanche à chaque pas en transe ...

Oh ! Comme c'est étrange dans ce lieu forain

Je suis une autre !Comme la femme d'un marin!

Les lumières me transportent dans un plaisir intense

Tu m'accompagnes au rythme des sons immenses...

Les échos puissants se propagent au gré du vent 

Et je virevolte dans tes bras en chantant :

Nous communions nos vibrations

Tout est confusion

Même la foule m'embrasse dans cette fête de mon village

En  transparence avec le soleil  : quel beau passage !

J'explose dans cette vie prodigieuse:

Je suis heureuse !

 

Le couchant nous enveloppe de toute les beautés du monde

Nos regards se perdent avec les étoiles à travers les ondes !

LUCYE RAYE 27 NOVEMBRE 2016

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0