MER EN MURMURE ....L'AUTOMNE DES POÈTES .....Il était une fois ...Une mamie ...

3 Textes de LUCYE RAYE

Images internet

MER EN MURMURE .

Je parle à ma mer 

Chaque vague me répond jusqu'à ma terre

Elle se meurt sur mon  rivage

De ses écumes ,nettoie mon visage !

 

Je crie à ma mer

Que les cris de mes écrits de misère

Sont prisonniers dans un écrin vert 

Les libérer de leurs maux amers !

 

Ses embruns me murmurent en prière

 Que les amours d'une mère 

Sont universels

Et restent éternels!

 

Ô MER...Tu es océan

Que le vent

Pose ce credo sur tes enfants

Qu'ils soient heureux éternellement!

LUCYE RAYE 28 novembre 2016

 

L'AUTOMNE DES POÈTES .

La saison de l'automne a touché tous les poètes

Se dégagent de leurs êtres ,de leurs têtes

Des tourbillons de lettres ,mots , vers ,strophes

Qui s'accrochent aux apostrophes

Ils tourbillonnent

Il y en a des feuilles jaunes 

Des rouges s'unissent

Car les maux se tissent ..

 

Des pages de vert tendre s'y mélangent dans le vent

Ne veulent pas rester à attendre l'hiver et ouragan !

 

Une forêt d'étoiles en fête

Pour l'automne des poètes !

LUCYE RAYE 28 novembre 2016

 

Il était une fois ...Une mamie ...

il était une fois

Une mamie se promenait dans les bois

Accompagnée d'un copain d 'autrefois

Pour la soutenir  dans  le sente du  sous bois

 

En se racontant des blagues merveilleuses

Des souvenirs nostalgiques de leur jeunesse pieuse 

Une cueillette de framboises succulentes

En appréciant les saveurs rougissantes

 

ET en chantonnant comme des enfants 

Sont arrivés au pic du mont en suant ....

Mais la descente fut larmoyante 

Ils se sont perdus sur  les brindilles glissantes !

 

Ombre sur le lagon au loin

La mamie qui danse voyait des ombres sous les pins

Le papi qui chante  croyait à une nuit au clair de lune

Ils ne voyaient plus les dunes ...

 

Une clairière 

De la lumière 

Les chiens sauveurs 

Et les sauveteurs

Ont pris en charge les deux rescapés

Une promenade pour des effrontés:

Aucune blessure

Que des courbatures!

Une belle aventure !

 

De cette forêt de réalité

Il y a quelques années

Aujourd'hui

Je souris :

Je suis encore la mamie qui monte

Et beaucoup sont là pour  me soutenir

De  mes feuilles de vers à cueillir !

 

LUCYE RAYE 28 NOVEMBRE 2016  

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0