Mélancolie .

Texte de LUCYE RAYE.

Images internet ...La mare de Cilaos (974)  photos modifiées !

                       Mélancolie .

 

Dans ce jardin humide de pluie 

Je me promène sans  parapluie

J'aime penser à mon enfance 

A ses fleurs de mon adolescence 

Ses parterres arrosés si  précautionneusement

Tu m'attendais devant la mare remplie d'eau abondamment

Un cyclone est passé par là  sans peur

Puis on s'aventurait sous le saule pleureur !

 

Depuis le temps est passé

J'ai rejoint la plage ravagée

Une rose à la main sur le rivage

Je vais faire un voyage :

Cette fleur bénie va flotter au gré des vagues

Je suis bien trop loin de cette étang sans algues !

Je ne suis pas une solitaire sur la place

Mais ma mélancolie refait surface:

Nos tendresses m'ont dévoilée la joie d'écrire

Je fais vivre chaque vers pour ne pas les voir mourir!

Tu es absent 

Depuis trop longtemps

Mais tu es toujours présent!

 

Un jeu d'enfants! Je me permets:

Des cailloux pour des ricochets...

La rose a disparu dans une lame fine

Les palets ont sauté chaque maille câline !

Mon silence est rompu 

Par un couchant revenu!

 

De mes petits pas je retrouve mon jardin

Pour des adieux au crépuscule d'étain !

 

LUCYE RAYE 9 février 2017

 

PHOTO DE COCO

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    TIMILO (jeudi, 09 février 2017 17:22)

    Les cyclones ont de grands pouvoirs ravageurs
    Ton jardin reprendra des couleurs, ton île est déjà un jardin
    Douce soirée Lucye
    Bisous
    timilo

  • #2

    Coco ijahman (jeudi, 09 février 2017 18:57)

    Waouh sublime un plaisir de te lire Lucie un moment d évasion que j aprècie beaucoup merciii !

  • #3

    Barbara (jeudi, 09 février 2017 20:04)

    La tempête a béni mes éveils maritimes , plus léger qu'un bouchon j'ai dansé sur les flots