UN SAS.

Un texte de LUCYE RAYE (un peu spécial concernant les réseaux sociaux)

Images internet (retouchées)!

                                        UN SAS.

 

Ne jamais être esclaves du système

Un premier mouton  dit "M"...

Et la machine vire vers des milliers de "j'aime"!

 

Une lettre ,une simple consonne pour un clique

Etre solidaire pour suivre toute "la clique"!

Apprendre à dire non sans la claque 

Un apprentissage du oui ...Non  dans les flasques!

 

La petite "pile" dans la poche...Suivie à la trace 

Savoir refuser...Ouvrir le SAS!

Changer son  parcours 

Courir sur le sente très court!

 

Choix d'autres choses

Retrouver la senteur  des roses

Faire des poses

Actionner la pause !

 

Aucune obligation de consommer de l'art !

On  s'y nourrit  quand même toutes parts !

On est entouré de vertigineuse beauté

Tous nos sens sont activés !

 

Et voilà le bien fondé du partage !

La vue et l' ouïe sans clivage

Le goût des mots attachants

Les caresses sur l'écran 

Ne manquent que les parfums odorants!

 

Dans cet océan , 

La poétesse a du cran :

Déverse ses coups  de sang 

Avec l'écluse à l'ouverture  

La sirène d'écriture*

Confesse ses aventures 

Et ses ruptures,

Sans aucune hypocrisie

Même si la salle du SAS est de bizarrerie

Tout est de sincérité et d'engagement

Un véritable bazar quand il y a du vent

Et l'union fait sa force avec le volcan !

 

Ne jamais jeter la clé du SAS dans l'océan:

Les pensées poétiques seraient projetées par le courant !

 

LUCYE RAYE 3 mars 2017

 

 

 

 

* Recueil "Sirène d'écriture" dans l' anthologie "Mur de mots" 

 

*****De Pascal Ruiz pour la vidéo (son commentaire sur la page d'accueil " français")

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Coco ijahman (vendredi, 03 mars 2017 20:13)

    Merciii Lucie j aime beaucoup bonne soirée ! Bravo

  • #2

    Joëlle Brethes (samedi, 04 mars 2017 18:37)

    Un poème (ou plus) par jour : quelle production ! :)
    Bonne soirée, Lucye.

  • #3

    BES Martine (dimanche, 05 mars 2017 17:19)

    L'originalité de ce texte emporte tous les courants mais attention de ne pas y jeter la clé !
    Illustration magique digne de ce sublime écrit ! Bravo Lucie