PAROXYSME .

Texte de LUCYE RAYE 

Images internet modifiées 

 

                                        PAROXYSME .

 

Toute mon imagination est un songe en méandres

Dans cette nouvelle saison des amours

Où tout est possible ,tout est à vendre:

Je me donne à ma muse comme toujours 

 

Ma rêverie me conduit là où tout s'arrête

Quand la beauté du monde respire avec  la lune

Quand ses filles étoiles se livrent à la fête

Je provoque pour être à la une !

 

Je cours inattendue dans les zones sensibles

Rivières ,forêts me soufflent des désirs

En un paroxysme de bonheur indicible

Je me réfugie dans ton refuge de plaisir !

 

Tu deviens mon automne ,mon hiver

Je suis ton été et ton printemps

C'est un jeu d'amour  imaginatif de mes vers ;

Dans ce paradis perdu ,nous n'avons plus de temps !

 

LUCYE RAYE 28 MARS 2017

 

MERCI ....

A 17H29 LE 28 MARS ...Ligue des poètes 3ème position avec 4743 points ......1 texte par semaine sur la ligue est différent de mes textes sur mon recueil de mon site ....

Cliquez sur le lien pour me faire avancer encore ...

 

*****COMMENTAIRE DE Claudine Marchais Dendraël Les intervenants de ce magnifique poème sont, pour moi, LE TEMPS, à eux seuls, ils vivent toutes les saisons!! Très beau et doux poème Lucie Mayot Crescence, MERCI !!!!!!!!!

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0