Pirates sans nom .

                                Pirates sans nom .

Le paquebot a jeté l'ancre dans mon île aux volcans 

Près d'une falaise basaltique face au vent 

Attirail de pêche avec des leurres attrayants 

Au bout des hameçons !  

J'ai quitté le pont

Mais des pirates sans nom 

M'ont attaquée pire que des requins

M'obligeant à mettre le frein

A mes verres de vin d'écrivain .

 

Reine mère est morte un soir d'hiver austral.

Mon océan n'a pas été touché par le mal .

Ils ont volé mon prénom  Lucie de lumière

Mon nom de fille de mon père 

Mon nom de femme  

Ils n'ont pas réussi  à capturer mon âme 

LUCYE RAYE, la poétesse

De ses rayons, fredonne sa tristesse  :

Je crie, je pleure de détresse ... 

 

Mais je chante aussi car l'hymne rejoint l'univers  

Mes mots à l'envers sautent de travers 

Jouent à la marelle pour atteindre l'arc-en-ciel

Car le Dimanche est dans le ciel 

Femme abandonnée aux méchants dans ce monde  

Leurs mains malsaines ont tout détruit sur mes ondes

Reine mère comme m'ont surnommée des poètes 

Des derniers soupirs sur le mont et son faîte 

Un ultime regard vers le couchant en fête.

 

On m'a assommée d'une vidéo impure, 

Pour étaler à la terre obscure

Que nous sommes que du sable très fin !

Les larmes rouges se marient aux embruns .

Sur la montagne, ne reste plus qu'un :

Le pleur d'une guitare au loin 

On a volé ce que j'avais de plus sain , 

Mon corps, ma face et même mes câlins

Une capture ensanglantée dans un moulin .

 

J'ai réussi à briser les lames, les chaînes et les fers. 

Je me suis délivrée des feux de l'enfer 

Car ma muse en voile s'est gonflée de colère .

Ils ont perdu leurs repères

Leurs bandeaux sans couleur sont derrière.

 

Devant cette étendue houleuse, retrouver la sérénité 

Où les vagues rejettent sur le rivage les coraux abîmés : 

Même la mer est devenue sale 

Reine mère est morte un soir d' hiver austral . 

 

La vie m'a frappée de fouets invisibles

J'ai soigné mes plaies devenues indélébiles

A la dernière gifle, j'ai tendu l'autre joue 

Un dernier sursaut pour rester debout 

De ce dernier coup

Mon être a hurlé des cris fous 

Reine mère est morte un soir d'hiver austral

Mais les encres se rebiffent sur ce mal 

Et écrivent d'une plume exotique

Des bafouilles pour un chant pacifique .

 

Ils cherchent les autres pour entrer dans une faille 

Juste une fatigue, une foi en une amie et çà déraille

Le sombre sur une page  remplace les fleurs 

Les vers d'espérance et les coeurs

Ma force a entamé des louanges

Mon épée de soie avec les anges

A repris sa place dans un encrier blindé d'encres 

On va bientôt lever l'ancre.

 

Les pirates sans nom n'ont pas capitulé

Ils naviguent sur un noir voilier 

Toujours à l'affût des plus démunis

Mon bateau n'a pas eu d'avaries

Moi en matelot 

Je suis toujours sur le paquebot .

Alors ...Hissez haut !

 

LUCYE RAYE 15 MAI 2018 

 

Soutenez et votez les 5* pour LUCYE RAYE sur la ligue des poètes Bonjour du lundi de Pentecôte ... C'est férié mais beaucoup travaillent (journée de solidarité ) ! MOI ....Je continue sur la ligue des poètes ...

Paix santé et espoir pour tous CLIQUEZ ICI http://www.liguepoetes.net/soudain-la-lyme/

 

Note : veuillez remplir les champs marqués d'un *.

 Nom: Thierry Malet
Message: Nous ne nous sommes jamais quittés !
Eux se verront bientôt, vite acquittés 
Embarqués pour une pauvre épopée

Nous voilà entre ciel et mer, surpris
À vouloir compter sur des malappris 
Des pirates infâmes, qui auront surgis
Dans la noirceur du moment : c'est ainsi

L'homme est ainsi fait, il est avide
Complice de l'idiotie, et si placide
Heureux d'être puni ou limpide

Message: de COCO Splendide Lucie bonne soirée !

Message de  Nom: Marie
Contente de ton retour lucie
Bonne continuation  ...
Ton texte est formidable

 Message de Nom: Pierre Richard Prophète
Tu es inébranlable
Et en sécurité!
Je dis la vérité.
Le volcan indomptable
A grondé maintes fois.
La nature a ses lois
Tout à fait ineffables
Pour les actes sournois
Des hommes  discourtois.
Tes mains sont intouchables!

Message 25 mai 2018  Nom: Marie

 A bientot lucie p'tite soeur 
Je ne vous oublie  pas