Livre d'or de février 2015 à 31 août 2019

Du 11 mai 2019 au 31 août 2019

 

#6

muller

(mercredi, 03 juillet 2019 07:34)

Quelle féconde production si vivante et pétillante.

 

#5

hourain hourain

(jeudi, 30 mai 2019)

Lucie Mayot Crescence bonsoir

 

 

Toutes les lettres et tous les mots se prosternent devant vous. Je vous félicite de mon respect et de mon appréciation pour votre stylo en diamant, le roi de la romance et du sens.

 

#4

Thierry Titiyab Malet

(dimanche, 26 mai 2019 07:22)

Sont-ceux les années qui s'épuisent ou l'amitié qui dépérit au fil du temps, tout en laissant derrière elle un parfum hors du commun!

 

Chaque aventure est unique, chaque amitié est différente, elle se peut éternelle, durable, inaltérable ou éphémère mais c'est avant tout son passage dans ta vie qui laissera une empreinte (si infime soit-elle)

 

C'est un jour très spécial pour chaque mère et je vous la souhaite sereine et douce.

 

L'amitié ne est indomptable, elle est comme une cascade, ce petit ru qui d'un coup peut devenir en cru ou s'éteindre pendant des années pour resurgir , bien des années après, sans que l'on s'y attende!

 

La poésie est une arme de construction active et tu sais t'en servir : lorsque je lève mon glaive, cette frêle plume, toi tu dresses devant nous un bouclier de mots cousus d'or!

 

Une aventure s'achève, une autre s'avance et les jours se lèvent inexorablement !

 

C'est ainsi, et nous suivons son cours!

 

En ce jour si spécial pour toi en tant que mère, tu peux te sentir fière de ton dernier rejeton et je lui souhaite toute la réussite qu'il mérite (un ami qui de son vieux chêne te salue)

 

#3

muller

(samedi, 25 mai 2019 07:37)

Belle créativité. Bravo.

 

#2

Pascal2 RUIZ

(samedi, 25 mai 2019 04:57)

Les images et leurs montages sont une facette rayonnante des écrits de Lucie.

Je reste médusé par la qualité de l'ensemble, et surtout par le soucis de la poétesse, dans sa persévérance à valoriser et raviver l'art de la poésie dans le quotidien de chacun.

Lucie écrit comme elle respire l'air de son île. C'est, à mon avis, une gourmandise de la vie qui fait de cette femme une apôtre du bonheur. Merci belle âme, Orphée chante pour toi.

#1

muller

(vendredi, 24 mai 2019 08:04)

Quelle belle saga familiale faite de courage et d'énergie.